Archive

Archives pour 04/2022

Denial-of-service Attack – DoS using hping3 with spoofed IP in Kali Linux

30/04/2022 Comments off

Source: blackmoreops.com

In computing, a denial-of-service (DoS) or distributed denial-of-service (DDoS) attack is an attempt to make a machine or network resource unavailable to its intended users. Although the means to carry out, the motives for, and targets of a DoS attack vary, it generally consists of efforts to temporarily or indefinitely interrupt or suspend services of a host connected to the Internet. In this article I will show how to carry out a Denial-of-service Attack or DoS using hping3 with spoofed IP in Kali Linux.Denial-of-service-Attack-–-DoS-using-hping3-with-spoofed-IP-in-Kali-Linux-blackMORE-Ops-51

As clarification, distributed denial-of-service attacks are sent by two or more persons, or bots, and denial-of-service attacks are sent by one person or system. As of 2014, the frequency of recognized DDoS attacks had reached an average rate of 28 per hour.

Perpetrators of DoS attacks typically target sites or services hosted on high-profile web servers such as banks, credit card payment gateways, and even root nameservers.

Denial-of-service threats are also common in business, and are sometimes responsible for website attacks.

This technique has now seen extensive use in certain games, used by server owners, or disgruntled competitors on games, such as popular Minecraft servers. Increasingly, DoS attacks have also been used as a form of resistance. Richard Stallman has stated that DoS is a form of ‘Internet Street Protests’. The term is generally used relating to computer networks, but is not limited to this field; for example, it is also used in reference to CPU resource management.

One common method of attack involves saturating the target machine with external communications requests, so much so that it cannot respond to legitimate traffic, or responds so slowly as to be rendered essentially unavailable. Such attacks usually lead to a server overload. In general terms, DoS attacks are implemented by either forcing the targeted computer(s) to reset, or consuming its resources so that it can no longer provide its intended service or obstructing the communication media between the intended users and the victim so that they can no longer communicate adequately.

Denial-of-service attacks are considered violations of the Internet Architecture Board’s Internet proper use policy, and also violate the acceptable use policies of virtually all Internet service providers. They also commonly constitute violations of the laws of individual nations.

hping3 works well if you have other DoS tools such as GoldenEye running (using multiple tools that attacks same site/server/service increases the chances of success). There are agencies and corporations to runs DoS attack map in Realtime. that shows worldwide DDoS attacks almost in realtime.

Lire la suite…

Tcpdump

30/04/2022 Comments off

Dans un réseau ethernet relié par un concentrateur (ou hub), chaque machines reçoit tous les paquets qui circulent sur le réseau. En fonctionnement normal, les cartes réseau ne réceptionnent que les paquets qui leur sont destinés, mais on peut faire en sorte qu’elles transmettent tous les paquets au système et les inspecter avec tcpdump.

Les hubs sont de moins en moins utilisés. Ils sont généralement remplacés par des commutateurs (ou switch) qui savent déterminer (en fonction de l’adresses MAC) sur quel câble il faut envoyer un paquet. Les machines ne reçoivent donc généralement que les paquets qui leur sont destinés.

L’utilitaire tcpdump permet d’inspecter les paquets qui sont reçus et transmis par une carte réseau.

Filtrage

Il est possible de sélectionner les paquets à “écouter” en fonction d’expressions. Ainsi, ne seront affichées / traitées que les informations pour lesquelles le résultat de l’expression est vérifié. Une expression est composée de primitives et d’opérateurs logiques.

Une primitive est un identifiant précédé de mots clés qui indiquent le type de l’identifiant. Par exemple la primitive src port 21 contient les éléments suivants :

  • le mot clé src qui indique que l’identifiant ne porte que sur la source du paquet
  • le mot clé port qui indique que l’identifiant est le port du paquet
  • l’identifiant 21

La primitive correspond donc au port source 21.

Lire la suite…

Categories: Réseau Tags: , ,

Administration réseau sous Linux: Apache

29/04/2022 Comments off

Source: Wikilivres

Apache est un serveur HTTP libre. Un serveur HTTP permet d’héberger des sites web qui seront accessibles avec un navigateur tel que Mozilla Firefox, Internet Explorer ou encore Chrome.

Un site web peut fournir tout type de contenu (des fichiers textes, HTML, Flash, zip…). Ce contenu peut être statique (le serveur transmet un fichier au navigateur) ou dynamique (le contenu est généré par un programme exécuté par le serveur). Les sites web contiennent généralement plusieurs types de documents, certains étant statiques et d’autres dynamiques.

Nous traiterons ici d’Apache 2.2 sur un système Debian (et ses dérivés, comme Ubuntu).

Fichiers log

Par défaut sous Debian, Apache enregistre les erreurs dans le fichier /var/log/apache2/error.log. Quand quelque chose ne fonctionne pas, ce fichier fournit souvent des pistes pour trouver la solution.

Il enregistre également toutes les requêtes dans /var/log/apache2/access.log.

Configuration de base

Sous Debian, Apache se lance automatiquement lorsqu’on l’installe et à chaque démarrage du système. Lorsqu’on modifie sa configuration, il faut lui faire prendre connaissance des changements avec la commande

/etc/init.d/apache2 reload

Pour l’arrêter, le lancer ou le relancer on utilisera la même commande avec stop, start ou restart.

Pour d’autres systèmes il faudra consulter la documentation du système ou celle d’Apache [archive].

Configuration du serveur

La configuration [archive] du serveur se trouve dans /etc/apache2/apache2.conf. Ce fichier contient des instructions Include [archive] qui permettent de déplacer certaines parties de la configuration dans d’autres fichiers. Debian utilise cette fonctionnalité pour les modules [archive] (comme PHP) et la gestion des serveurs virtuels [archive] :

Configuration des modules

Le répertoire /etc/apache2/mods-available contient les modules installés. Le répertoire /etc/apache2/mods-enabled contient les modules activés. Les modules activés sont des liens symboliques vers les modules installés.

Pour activer ou désactiver un module, on peut manipuler directement les liens ou utiliser les commandes a2enmod et a2dismod (voir les pages de man).

Configuration des sites

De la même manière, le répertoire /etc/apache2/sites-available contient les sites web disponibles et /etc/apache2/sites-enabled les sites activés. Il en existe un préinstallé : le site default.

Les sites peuvent s’activer ou se désactiver en manipulant les liens dans sites-enabled ou en utilisant a2ensite et a2dissite. Lire la suite…

Categories: Logiciel Tags: , ,

Administration réseau sous Linux: Netfilter

29/04/2022 Comments off

Source: Wikilivres

Netfilter est un module qui permet de filtrer et de manipuler les paquets réseau qui passent dans le système.

Il fournit à Linux :

  • des fonctions de pare-feu et notamment le contrôle des machines qui peuvent se connecter, sur quels ports, de l’extérieur vers l’intérieur, ou de l’intérieur vers l’extérieur du réseau ;
  • de traduction d’adresse (NAT) pour partager une connexion internet (masquerading), masquer des machines du réseau local, ou rediriger des connexions ;
  • et d’historisation du trafic réseau.

iptables est la commande qui permet de configurer Netfilter.

Sections

Fonctionnement

Netfilter intercepte les paquets réseau à différents endroits du système (à la réception, avant de les transmettre aux processus, avant des les envoyer à la carte réseau, etc.). Les paquets interceptés passent à travers des chaînes qui vont déterminer ce que le système doit faire avec le paquet. En modifiant ces chaines on va pouvoir bloquer certains paquets et en laisser passer d’autres.

Filtrage

 

Netfilter_schema_-_Filter_table_only
Principal cheminement des paquets à travers Netfilter

Dans son fonctionnement le plus simple, Netfilter permet de jeter ou de laisser passer les paquets qui entrent et qui sortent.

Il fournit pour cela trois chaînes principales :

  • une chaîne INPUT pour filtrer les paquets à destination du système,
  • une chaîne OUTPUT pour filtrer les paquets émis par les processus du système,
  • et une chaîne FORWARD pour filtrer les paquets que le système doit transmettre.

En ajoutant des règles dans ces chaînes on pourra laisser passer ou jeter les paquets suivant certains critères.

Lire la suite…

Use a classic menu in Unity

28/04/2022 Comments off

Source: WebUpd8

If you find Dash to be confusing and want to use a classic menu in Unity, you have at least two alternatives: Cardapio or a new ClassicMenu Indicator.

ClassicMenu Indicator

Classic Menu Indicator Ubuntu
While the idea is great, there are a few annoyances: you can’t move indicators in Ubuntu so you can’t move the menu to the position you want on the panel and also, ClassicMenu AppIndicator doesn’t display icons for the menu items. You can get it to display icons by using the commands posted here.
Still, ClassicMenu Indicator is a great menu alternative for those who don’t like Dash and I’m sure it will improve in the future (this is the first public release).

Update: there’s now a PPA too:

sudo add-apt-repository ppa:diesch/testing
sudo apt-get update
sudo apt-get install classicmenu-indicator

Cardapio

Cardapio Unity launcher

Cardapio is a main menu alternative with quite a few cool features: it comes with Zeitgeist integration, includes plugins for performing inline searches of Files (via Tracker), Software Center, Google, Wikipedia, and much more.

A long time ago, when Cardapio didn’t have an Avant Window Navigator applet, we posted about adding Cardapio to AWN using a feature that displays Cardapio near your mouse using a command (“cardapio show-near-mouse“). Well, using the same command you can create an Unity panel launcher to run Cardapio, like you can see in the screenshot above.

To use the launcher, firstly install Cardapio:

sudo add-apt-repository ppa:cardapio-team/unstable
sudo apt-get update
sudo apt-get install cardapio
To make things easier, I’ve created the Unity launcher so all you have to do is download it and drag it to the Unity Launcher.
So download the Cardapio launcher from HERE, extract it and place the file under~/.local/share/applications/ (important: if you don’t place it here, it will disappear once you restart your computer). “.local” is a hidden folder in your home directory so press CTRL + H to see it. Then drag the file to the Unity Launcher.

This is an AppIndicator (so it’s displayed in the AppIndicator area) that behaves like a regular GNOME menu.

 

Categories: Logiciel, Système Tags: